• LA REGLE DES 4P

    La règle des 4P peut autant être appliquée à la pratique du yoga, mais également dans la Vie. Elle est représentative des fondamentaux philosophiques du yoga tels les yamas, niyamas (règles éthiques à avoir vis-à-vis de soi et des autres) ou la prise de conscience des causes de la souffrance humaine (kleshas).

     

    Persuasion

    Comme un dialogue, une danse, en toute humilité, à l’écoute des sensations et en conscience dans l’instant présent, le corps et le mental, progressivement, acceptent  ce qui leur est proposé. Découvrir, dans un état d’esprit de Joie, la marge de progression qui reste à explorer, même si c’est inconfortable ou douloureux. Etre conscient de ses limitations et progressivement être capable d’accueillir que la progression se fait dans une libération tant du mental que du corps. Il ne s’agit pas d’atteindre un objectif de performance. Mais de convaincre, en négociant, que ce qui est proposé est bénéfique, et cela sans violence, sans précipitation, avec RESPECT.

     

    Patience

    Parfois, le corps ou le mental ne veut pas de ce qui est proposé. On souhaiterait pourtant tellement que ça aille plus vite, mieux, plus loin. C’est pourtant dans l’observation JUSTE de ce qui Est pour soi dans l’Instant présent, en regardant son paysage intérieur, en amenant le souffle, calme, tranquille, là où le corps en a besoin, que doucement, le mental lâche et que le corps peut, en résonnance, s’abandonner petit-à-petit dans le lâcher-prise… Dans la patience il y a l’acceptation de ce qui EST.

     

    Persévérance

    Comme un rituel de répétition dévotionnel, la persévérance devrait s’appliquer comme un élan du cœur qui réclame la constance, pour intégrer ce qui lui est proposé. Au même titre qu’apprendre à lire, à danser ou à parler une nouvelle langue, ralentir les vagues du mental, assouplir et renforcer le corps nécessite aussi un entraînement. La persévérance donne un axe. Il ne s’agit pas d’être dans une contrainte, mais dans un choix conscient, une joie et une chance de pouvoir évoluer, apprendre et s’enrichir. La persévérance n’est pas un moyen d’atteindre un objectif, mais un état d’esprit de CONSTANCE bienveillant et joyeux dans tous les actes de la Vie. Le yoga n’est pas seulement la pratique de postures, mais c’est aussi cultiver et nourrir sa capacité d’être en conscience dans l’Instant présent dans la Vie. Mieux vaut 10 minutes quotidienne de pratique, qu’un stage intensif par année !

     

    Perfection

    Bien relative et subjective, la notion de perfection est aujourd’hui présentée comme un but en soi, évidemment absolument inaccessible tel qu’il est entendu par nos sociétés occidentales. Dans votre pratique du yoga, gardez à l’esprit que votre posture est le reflet de votre état d’être dans l’instant présent. L’exercice sera parfait car parfaitement adapté et parfaitement vécu dans l’unité du corps et du mental. C’est votre perfection, selon vos besoins et votre nature. Cultivez votre CONTENTEMENT intérieur et soyez en Joie de ce qui est votre propre perfection. Il n’y a rien à comparer, rien à changer, lorsque vous trouvez cet équilibre entre le « faire » et le « lâcher-prise », dans l’immobilité, le souffle s’invitant dans votre posture, amenez le calme en vous et goûtez au silence intérieur (Antar Mouna). C’est le début de la Libération.

     

    Om Shanti  

     

    Source de la règle des 4P : Tara Lepage

    Auteur du texte ci-dessus : Aurélie Schaerer Ruck

    La règle des 4P © Lava Lova - Fotolia.com